Maritime

 

Les engagements de l’AFITF en faveur des infrastructures portuaires et maritimes contribuent participent à la vocation d’outil de report modal de l’Agence. L’AFITF contribue également au financement de programmes de protection contre l’érosion littorale.

Ainsi, entre 2005 et la fin de l’année 2015, l’AFITF a engagé un montant global de financement en faveur des infrastructures portuaires, maritimes et littorales de 656 M€, dont 497M€ ont d’ores et déjà été mandatés, soit 76 % des engagements.

L’essentiel des financements apportés à ce domaine l’est au titre des contrats de plan État-Régions. Il s’agit pour la plupart d’investissements réalisés dans les grands ports maritimes : aménagement des accès, de bassins, installation de terminaux à conteneur, avec notamment les extensions de Port 2000 au Havre ou de Fos 2XL à Marseille.

A partir de l’exercice 2009, cet effort a été en pratique doublé avec le financement d’un plan de relance portuaire spécifique accompagnant la réforme engagée des grands ports maritimes afin de créer les conditions favorables à une reprise de parts de marché par les ports français.

Les autres financements de l’AFITF dans le domaine portuaire, maritime et littoral ont porté principalement sur les projets d’autoroutes de la mer et divers travaux d’aménagement hors CPER dont des travaux de défense du littoral.